top of page
Amour au temps du digital

Le vintage sous toutes ses coutures

Phénomène de mode, tendance, véritable courant ou art de vivre, le vintage revêt plusieurs visages et ne cesse de faire parler de lui… encore aujourd’hui ! Mais que se cache-t-il derrière cet anglicisme ? Que peut-on qualifier de vintage ? De quelle époque parle-t-on ? Y a-t-il des objets incontournables ?… En route pour une petite immersion au coeur de cette tendance.


UN PEU D’HISTOIRE…

Entre rétro vintage et antiquité… il faut avouer qu’il y a de quoi s’emmêler ! Si l’on se plonge sur la signification première du mot, on découvre qu’il désignait en réa-lité, le millésime d’un vin ou d’un spiritueux ! Surprenant non ? Malgré son style anglais, le mot « vintage » provient bel et bien du français « vendange ».


Comment le vintage est arrivé dans la mode et la déco… ? Ce serait dans les années 80 que le terme aurait fait son apparition en France, pour désigner tout objet original dont la création remonte à plus de vingt ans. Certains puristes vous diront que le vintage couvre la période des années 30 à 70, alors que d’autres vous garantiront que non, le vintage ça couvre aussi les années 80 et parfois même 90 ! C’est à y perdre son français tant il existe de définitions. Et si notre âge influençait notre perception ? Bah, après tout… on ne va pas chicaner pour dix années de + ou de -, on vous laisse le soin d’en décider.

Vintage et Rétro… c’est kif kif bourricot ? Et bien non ! Le terme rétro (comme diminutif de « rétrospective » ou « rétroviseur »), fait référence à une époque passée. A la différence que, ce qui est rétro n’est pas forcément vintage ! Le vintage, c’est la pièce unique des années 50 (par exemple), l’authenticité, la pièce qu’on ne pourrait pas dénicher 100x parce qu’elle a été copiée.

Et qu’en est-il des meubles Louis XIII ou du style Art déco ? Ah, ne nous y trompons pas ! Là… il s’agit d’antiquités ! La vie de château ne rentre définitivement pas dans les tendances des années 50’ ni 70’. Et franchement, le style antique est clairement boudé par les nouvelles générations, qui le considèrent comme « vieux et poussiéreux ». Mais rien ne nous dit qu’un jour, cela ne reviendra pas au goût du jour.


QU’EST-CE QUI FAIT LE SUCCÈS DU VINTAGE AUJOURD’HUI ?

Le retour à ses souvenirs d’enfance ou encore à ses racines pourrait expliquer l’engouement de ces dernières années. Rien de tel qu’une madeleine de Proust pour un retour dans le passé assuré. Faire revivre la robe de « bonne-ma-man » ou certains meubles d’antan, c’est clairement dans l’air du temps ! Et dire qu’on a tendance à surconsommer ! C’est idiot quand on y pense, car on peut être branché avec du démodé. De plus, donner une seconde vie aux objets d’avant, c’est une jolie manière de consommer différemment. Si vous restez bien attentifs aux tendances, vous remarquerez vite que la mode… c’est finalement cyclique ! Il n’y a donc rien de surprenant à ce que l’ancien vienne titiller le nouveau, pour nous offrir un merveilleux mélange de styles et d’époques. Au-delà de l’effet de mode, le choix du vintage c’est aussi un choix émotionnel : c’est opter pour des choses qui ont un vécu, un passé, une histoire… qu’on a envie de continuer à véhiculer.


QUAND LE VINTAGE S’INVITE DANS LA GARDE-ROBE

Avoir le style vintage, c’est avant tout le symbole marquant d’une époque ou d’un créateur d’avant (comme l’indétrônable tailleur Chanel ou la robe Courrège). Soyons clairs : les fringues et accessoires du passé ne sont pas tous à étiqueter « vintage » ! Pour intégrer la tendance, il faut une coupe irréprochable, des matières nobles, un style typique d’une époque voire la griffe d’un créateur (haute couture ou prêt-à-porter). Oser le vintage c’est finalement dire non aux dictats de la mode d’aujourd’hui et s’offrir un look unique et assumé. Une belle manière d’apporter à son style une singularité en opposition à « l’uniformisation » que nous propose l’industrie de la mode. Enfin, on n’hésite surtout pas à s’inspirer de quelques égéries qui ont marqué la mode de l’époque : Greta Garbo, Marlene Dietrich, Grace Kelly, Marilyn Monroe, Audrey Hepburn, Brigitte Bardot, Farrah Fawcett…


LE VINTAGE AUSSI DANS MON SALON

La tendance ne se cantonne pas à la mode et concerne également les meubles, les appareils ménagers et les éléments de décoration. Contrairement à la mode, un meuble peut être qualifié de mobilier vintage s’il a été créé après les années 40 et qu’il a bien entendu au moins vingt ans. Pour que votre style fasse mouche auprès de vos invités, il vous faudra doser le vintage avec parcimonie et apprendre à le marier avec d’autres styles (de préférence plus neutres).


OÙ DÉNICHER CES PÉPITES DU PASSÉ ?

Ces dernières années, les boutiques vintage n’ont cessé de se démultiplier. Le web offre également de belles perspectives en la matière, mais attention de ne pas tomber dans le panneau de la reproduction ! Pour dégotter du vrai vintage, rien de tel que de fouiller et d’aller chiner. Rendez-vous dans les brocantes, les vide-greniers, les vide-dressings et autres friperies. Ces lieux sont votre meilleure chance de trou-ver LA pièce tant convoitée. Avec un peu de chance et un œil aguerri, il y a toujours moyen de trouver des perles rares.


COUPS DE CŒUR INDÉTRÔNABLES

Une enfilade scandinave Mobilier incontournable des années 60. On aime son look toujours d’actualité avec ses pieds en compas et ses différents compartiments qui offrent diverses possibilités de rangement.

Les chaises design Chaises vintage et fauteuils Winston font des merveilles dans votre salle à manger ! Mélangez styles, époques et couleurs pour apporter une atmosphère conviviale et originale.

La robe dénichée dans la garde-robe de maman ou mamy On aime porter des choses qui évoquent de jolis souvenirs et nous rappellent quelques instants de nostalgie. Agrémentée de quelques accessoires actuels, une ceinture pour marquer la taille, de jolis bijoux… et le tour est joué.

Un joli chapeau En hiver, cassez les codes en vous coiffant d’un chapeau stylé et chiné qui terminera votre silhouette avec une touche d’élégance. Les malles anciennes On les empile, on s’en sert de rangement, on les détourne… Bref, mille et une possibilités pour une déco sympa et un peu décalée.


LAISSEZ PARLER VOTRE CŒUR

Vous l’aurez compris, quand on parle de vintage : « Chacun fait-fait-fait, ce qu’il lui plait-plait-plait ». On doit bien avouer que l’on succombe, tous, facilement à son petit « je ne sais quoi » qui fait toute la différence et ne laisse personne indifférent ! OSEZ LE VINTAGE !

1 vue

Posts récents

Voir tout
bottom of page