top of page
Amour au temps du digital

Devenir Morningophile en 2019? Ainsi soit-il!

Nos grands-parents nous l’ont répété 100 fois : « L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt », et… ils avaient raison ! Venue des États-Unis, cette tendance enivrante contamine la Belgique par ses bienfaits et le bien-être qu’elle procure ! Suivez-nous, on vous apprend à surfer sur la vague des «Matins qui font du bien».


KÉZAKO ?

« 5 h du mat’ j’ai des frissons, je claque des dents et je monte le son » gardez le rythme, vous n’en êtes pas loin, à cela près qu’on vous garantit que ça vous fera énormément de bien ! Quoi donc ? Mais la méthode du « Miracle Morning » voyons ! Après le succès du bestseller du même nom de Hal Elrod, un véritable mouvement bénéfique est né dans le monde entier : la morningophilie. En d’autres termes, c’est apprendre à se lever aux aurores pour profiter pleinement de la vie et attaquer la journée du bon pied, tout en sui-vant les objectifs que l’on s’était fixés ! Fini d’appuyer sur le bouton « Snooze » au réveil, de procrastiner pour grappiller quelques minutes et démarrer sa journée, complètement stressée !


MY MORNING ROUTINE

Entre le levé du jour et le départ pour le travail, consa-crez-vous 1h30 de temps, idéalement. Oui, mais que peut-on bien faire si tôt le matin ? Et bien tout ceci :

  • Déjeuner en paix ! Ahh si vous avez des enfants, rien que ce concept vous séduira amplement (pas de cris, de « j’ai besoin de faire pipi », de disputes matinales, bref, le bonheur quoi !).

  • On médite, on fait du yoga et on apprend à avoir une respiration calme et posée tout en prenant conscience de son corps (non… on ne focalise pas sur son gras, son ré-gime ou sa petite mine : on se dééétend !).

  • On pratique l’automotivation et on se répète 5 fois, face au miroir : « Je suis belle (ou beau), je vais bien, et quoi qu’il puisse arriver aujourd’hui, je vais passer une bonne journée ». (À faire juste avant de partir histoire que le maquillage et un coup de brosse aient pu rendre tout ça crédible).

  • « On va bouger, bouger » : motivante, inspirante, dé-lassante, positive et tonique, voici la musique que l’on va pousser à fond dans la maison (ou dans ses oreilles pour ne pas réveiller les Gremlins) pour se motiver et laisser son corps s’exprimer (note : toujours regarder que personne ne nous regarde quand on danse avec ses écouteurs dans le salon… lol).

  • « Il va y avoir du sport ». Saviez-vous que certaines salles de sports ouvrent leurs portes avant 7 h du matin ? Sinon, on peut aussi aller courir, faire du stretching… pour libérer l’endorphine et la dopamine nécessaire à notre bien-être. (bye bye vilaines courbatures).

  • Avoir un sommeil réparateur : ben oui, pour se lever tôt, il faut se coucher plus tôt. Entre 22 h et 2 h du matin, notre corps sécrète de la mélatonine. Elle a un pouvoir an-tioxydant et veille à notre équilibre physiologique. Se lever tard n’a donc aucun intérêt réparateur (Rooh j’arrive pas à croire que c’est moi qui écris ça… marmotte en puissance, je vais devoir stopper l’hibernation !).

  • Dispatcher sa journée intelligemment : quand on est une femme (sorry messieurs), on a une tonne de choses que l’on pourrait lancer avant d’aller travailler, histoire d’être plus tranquille à la fin de la journée. (faire tourner une machine, plier le linge, ranger un peu le bazar et pen-ser au souper du soir par exemple).

  • Travailler efficacement : si vous faites du homewor-king, alors… allez-y ! Ouvrez votre pc, une tasse de café/thé à la main et avancer. En 2 heures, vous aurez fait l’équi-valent d’une demi-journée de boulot ! (si si… alors, on se fait une sieste ?).

Partant du principe que vous êtes les seuls responsables de votre destin, il serait peut-être temps de penser aux bien-faits du matin non ?

1 vue

Posts récents

Voir tout
bottom of page