top of page
Amour au temps du digital

Booster son intelligence au quotidien

Si nous ne sommes pas tous nés avec le même quotient intellectuel (QI), heureusement… chacun a la capacité d’augmenter son niveau d’intelligence au travers de différentes activités. Après tout, le cerveau est un muscle qui doit se travailler un peu tous les jours ! Si vous recherchez votre « ideal brain », voici quelques trucs et astuces qui pourront vous permettre de devenir plus malin au quotidien et d’atteindre l’objectif rêvé. Prêts à booster vos neurones ?


PRENDRE SOIN DE SON CORPS

Le cerveau n’étant pas dissociable du corps, c’est donc de l’entièreté de votre être qu’il va falloir chouchouter ! Prendre soin de soin, c’est se mettre dans les conditions optimales pour une excellente gym neuronale. Qu’il s’agisse de bien dormir, mieux manger ou encore de faire du sport, prendre soin de sa santé contribue grandement au développement de votre intelligence.

S’accorder un petit roupillon Le sommeil fait partie des éléments essentiels. Alors, la petite sieste de l’après-midi… on lui dit oui ! Mais attention, ni trop longue, ni trop courte. Bien au calme, sans télé, on déconnecte 20 minutes et hop, on est frais et dispo juste après. Certains chercheurs ont prouvé que faire une sieste la journée améliore les facultés neurocognitives, voilà pourquoi ça donne la pêche ! Dormir la nuit… c’est bien aussi !Retarder l’endormissement ou raccourcir ses nuits ne vous laissera qu’une tête embrumée au réveil ! Lorsque vous dormez, vos méninges, elles, continuent de travailler ! Un peu comme un « scandisk » que vous auriez lancé sur votre pc avant d’aller vous coucher. Toutes les informations ingurgitées dans la journée sont traitées, assimilées et stockées dans votre cerveau, une seconde fois. C’est ce qui vous permet, notamment, de mieux retenir une leçon, une langue ou les paroles d’une chanson si vous l’apprenez 1 heure avant d’aller vous coucher. La nuit ne porte donc pas conseil, mais elle fait le grand ménage pour que vous puissiez mieux vous y retrouver ! Pensez donc à dormir en suffisance et à heures régulières (avant minuit !)

Reste pas planté là… « Tu vas t’abrutir à ne pas bouger ! » disait mamy quand elle vous chopait affalée devant la télé. Et elle avait raison ! Faire du sport permet d’améliorer la circulation du sang et donc d’activer le cerveau. Saviez-vous que courir améliore les performances cérébrales et, qu’en se vidant la tête, le coureur est capable de mieux réfléchir et d’intégrer les informations qu’une personne qui « glande » (excusez-moi l’expression) ? C’est dingue non ? Si vous n’êtes pas un grand sportif, pas de panique ! La marche à pied (min 30 minutes/jour) est déjà un bon moyen de s’oxygéner les neurones, à condition de le faire régulièrement.

Mange des tomates mon amour… Bien que manger des tomates réduirait le risque d’AVC, les Oméga 3, antioxydants, fibres, fers et vitamines… sont aussi les alliés d’un cerveau en bonne santé ! Évidemment, on limite les aliments trop gras, trop sucrés, l’alcool et le trop-plein de caféine. En revanche on boit de l’eau, beauuuuucoup d’eau. On peut aussi boire du thé vert, qui augmente l’état de concentration et calme votre organisme.


AUGMENTEZ VOS CONNAISSANCES

Bookinez Lire est une jolie manière d’augmenter ses connaissances et de développer sa culture générale. Il n’est évidemment pas donné à tout le monde de lire un livre dès le réveil ou encore d’aimer lire tout simplement. Qu’à cela ne tienne, vous pouvez toujours vous instruire via KOOBER (application de résumés de livre) ou encore AUDIBLE (plateforme pour écouter les livres).

Entrainez votre mémoire Cessez de prendre des notes à tout bout de champ, ou d’enregistrer la moindre info sur votre smartphone, car c’est la meilleure manière de rendre sa mémoire fainéante ! Jeux de sociétés, mots croisés, Sudoku, Memory… permettent d’activer et de stimuler vos méninges, alors jouez ! Mettez votre cerveau au défi en lui faisant faire un peu d’exercice tous les jours, comme mémoriser un numéro de téléphone et tenter de vous en souvenir le soir… C’est bien mieux que d’encoder ça dans son smartphone sans prendre la peine de l’enregistrer dans sa mémoire. Au moins quand le GSM tombera en rade, vous pourrez vous souvenir des 2, 3 numéros les plus importants pour vous !

Travaillez vos sens Promenez-vous et laissez votre nez traîner un peu partout. Sentir l’ail des ours lors d’une balade, poser son nez délicatement au-dessus de ce qui est en train de mijoter, humer le parfum des fleurs, l’air frais de la forêt ou la bonne odeur d’une peau de bébé… La mémoire olfactive est celle qui est directement reliée à vos souvenirs et aux émotions. Prêtez plus attention aux chants des oiseaux, aux bruits calmants que procurent les vagues, à la douceur des notes d’un instrument… c’est une gymnastique cérébrale plaisante qui sera importante tout au long de votre vie (pour revivre un instant précis, se plonger avec sa madeleine de Proust, ou apprendre à se détendre rien que par un son, une odeur…).

Boostez votre créativité La créativité est également une merveilleuse manière de prendre soin de vos neurones. Alors, pourquoi ne pas s’inscrire dans un loisir créatif ? C’est encore une autre manière d’augmenter vos connexions neuronales. Qu’il s’agisse de cuisine, de poterie, de peinture, de théâtre… tout est bon à prendre pour autant que ça vous stimule dans le bon sens.

Vous sociabiliser Rencontrer de nouvelles personnes, transmettre, partager des informations avec d’autres, rires aux larmes… les relations sociales sont irremplaçables ! Elles nous coupent de l’ennui, de la solitude et stimulent notre cerveau pour que notre mémoire vive le plus longtemps possible. Et puis côtoyez les autres, c’est aussi s’enrichir !

Coupez-vous des écrans Réseaux sociaux, ordinateurs, télévision, tablettes… avez-vous déjà compté tout le temps que vous y avez passé ? Non seulement cela agit comme un excitant, mais être trop exposé aux écrans peut ralentir le développement cognitif, notamment, chez les enfants. Si vous ne pouvez vous en passer, réduisez considérablement la durée d’utilisation et privilégiez la qualité du contenu et de ce que vous allez retirer comme apprentissage. Le tout est de comprendre qu’il faut s’inscrire dans des activités actives et non passives ! Rappelez-vous que le cerveau est un muscle et que pour l’entretenir il faut le nourrir et en prendre soin en le travaillant un peu chaque jour. Si vous cherchez une recette miracle pour être plus intelligent, je pense que vous ne la trouverez pas ici… mais le fait que vous mettiez en place de bonnes pratiques pour booster vos neurones ne pourra que vous rapprocher de cet objectif !

1 vue

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page