top of page
Amour au temps du digital

Médecines douces ou non conventionnelles, comment se soigner au naturel?

Destinées à la prévention de certaines pathologies, à l’accompagnement des affections chroniques et aux douleurs qui en découlent, il existe plusieurs solutions alternatives à la médecine conventionnelle. Quelles sont-elles et à quoi servent-elles ?


C’EST QUOI UNE MÉDECINE « DOUCE » ?

Aujourd’hui, on les nomme « douces », « alternatives », « parallèles », « non-conventionnelles », « holistiques » ou simplement, « naturelles ». S’il en existe plus d’une centaine, la plupart d’entre elles n’ont pas encore été officiellement approuvées, ce qui ne les empêche visiblement pas de jouer un rôle dans le bien-être du patient. Autre point commun : ne pas utiliser de médicaments issus de molécules chimiques ! C’est donc moins toxique et moins agressif pour le corps, avec des effets incroyablement bénéfiques, à condition d’être pratiquées par des personnes compétentes et parfaitement formées ! Ne perdez pourtant pas le nord : si ces alternatives peuvent soulager le corps et l’esprit, elles ne pourront vous guérir complètement ! Raison pour laquelle il est impératif de continuer à consulter votre médecin généraliste, afin de garder un oeil sur les différents traitements et l’évolution de votre santé !


PETIT TOUR D’HORIZON DES THÉRAPIES PARALLÈLES LES PLUS RÉPUTÉES

Pour y voir plus clair, nous avons décidé de les classifier par type de thérapies appliquées. Nous avons donc : les thérapies de manipulation (ostéopathie, chiropraxie…), les thérapies biologiques (phytothérapie, homéopathie…), les thérapies énergétiques (Shiatsu, reiki…), les thérapies de l’esprit (hypnose, sophrologie…) et les médecines traditionnelles qu’elles soient chinoises (acupuncture, Qi Gong…) ou indiennes (ayurvéda, yoga…).

L’hypnose ›› C’est quoi : l’hypnose thérapeutique n’a rien à voir avec l’hypnose de Mesmer ! On ne va pas vous faire faire le chien ou je ne sais quelle autre pitrerie à votre insu ! Lors d’une séance, votre thérapeute vous parle et vous amène à un état de détente que l’on va appeler « conscience modifiée ». Ensuite, et suivant le résultat recherché, le thérapeute va modifier le sentiment de peur ou l’addiction dont vous souhaitez vous débarrasser, alors qu’il vous est impossible de le faire seul. C’est pourquoi on arrive même à vous opérer sous hypnose, persuadant votre esprit qu’il est sur une plage aux Bahamas… impressionnant, non ?

›› Pour améliorer quoi ? Un tas de choses, comme : la gestion du stress, la timidité, stopper les insomnies, la consommation de tabac, d’alcool. Faire disparaitre ou atténuer les craintes et peurs en tous genres, les chocs émotionnels, la fatigue, l’épuisement, le trac, le mal du transport…

La Kinésiologie ›› C’est quoi : c’est une technique qui consiste à faire « parler le corps ». Depuis notre plus jeune âge, toutes les situations jugées émotionnellement difficiles s’enregistrent à notre insu, jusque dans nos plus petites cellules. Pour ne plus souffrir, notre corps crée des réflexes de protection, qui, tant que le problème n’est pas résolu, se transforment en blocages de plus en plus conséquents. À l’aide de tests musculaires manuels, le thérapeute tentera de déterminer l’endroit où se situent les blocages et identifiera les facteurs qui les déclenchent. Notre corps y répondra de façon impressionnante, puisqu’à défaut de parler, il produira des faiblesses musculaires qui guideront le kinésiologue.

››› Pour améliorer quoi ? Les difficultés d’apprentissage scolaire (lire, comprendre, écrire, compter…), le stress, les phobies, l’agressivité, les obsessions, les dépendances, les traumatismes…

L’acuponcture ›› C’est quoi : cette médecine chinoise, traditionnelle et millénaire, tient compte du corps et de l’esprit dans son entièreté. Elle estime que si le courant énergétique de notre corps (le Qi) ne circule pas librement, des embouteillages d’énergies vont se for-mer et impacteront aussi bien notre santé et que notre état émotionnel. C’est avec de toutes fines aiguilles qu’il va placer sur des points d’acupression et des méridiens stratégiques, que l’acupuncteur va rééquilibrer les flux énergétiques positifs (Yang) et négatifs (Yin) de notre corps. Êtes-vous réceptif ? Il faudra attendre de pratiquer 1 séance par semaine pendant 1 mois afin de savoir si l’acupuncture vous convient.

››› Pour améliorer quoi ? Les allergies, des affections ORL, des douleurs rhumatismales, les hernies hiatales, les maladies de la peau, l’hypertension artérielle, des cystites, l’inflammation des nerfs, la migraine et même les douleurs liées à la grossesse…

L’ostéopathie ›› C’est quoi : à la fois une science et un art, l’ostéopathie est une thérapie manuelle spécialisée dans la manipulation osseuse et musculaire. Ici aussi, on considère le corps dans son ensemble et on estime que les traumatismes ou l’émotionnel peuvent créer des blocages qu’il faudra ôter. Grâce à des techniques de pression et d’élongation, ainsi qu’avec des manipulations vertébrales et parfois crâniennes, l’ostéopathe corrige le « désordre » qu’il y avait dans notre corps afin de mener celui-ci vers l’auto-guérison.

››› Pour améliorer quoi ? La sciatique, le lumbago, torticolis, l’arthrose, les maux de tête, les vertiges, l’asthme, les troubles du sommeil, l’anxiété, les colites… Pratiqué aussi dès les premiers jours de vie du nourrisson, sans « craquages » évidemment !

La Phytothérapie ›› C’est quoi : jadis, les plantes étaient le seul remède dont disposait l’humanité pour se soigner. La phytothérapie, c’est utiliser le pouvoir ancestral des plantes, sous forme de gélule, tisane ou teinture, afin de soulager les petits maux du quotidien. Si 80 % de la population mondiale (source OMS) se soigne avec les plantes médicinales, cela ne se pratique pas à la légère ! Ce n’est peut-être que des plantes, mais leurs effets n’en sont pas anodins pour autant, sauf si les dosages et l’utilisation sont correctement respectés!

››› Pour améliorer quoi ? Les bronchites, toux, angines, la sensation de jambes lourdes, faciliter le transit, la perte de poids, les rhumatismes, la douleur ou encore l’anxiété.

L’homéopathie ›› C’est quoi : l’homéopathie repose sur le principe que : « ce qui déclenche une maladie peut aussi aider à la soigner » ! Pour se faire, elle utilise des extraits végétaux, mais aussi des substances minérales et animales, diluées jusqu’à ce qu’elles aient quasiment disparu. Avalées sous forme de granules à placer sous la langue, en gels, pommades ou en gouttes, les préparations homéopathiques sont en vente libre en pharmacie. Cependant, ne pratiquez pas « l’automédication » et ne vous basez pas sur des « ouï-dire »… demandez toujours conseil à votre médecin ou au pharmacien.

›› Pour améliorer quoi ? Les problèmes ORL, gynécologiques, pédiatriques, dermatologiques… ils aident même à mieux supporter les effets indésirables des traitements pour les patients atteints de cancer. S’il existe autant de thérapies différentes, c’est parce que nous sommes tous différents et donc, pas réceptifs aux mêmes choses. Envie de tenter une médecine douce ? À votre place, je procéderais par étape et ne me focaliserais que sur une à la fois, histoire de voir si cela me fait réellement du bien ou pas. Dans le doute… demandez toujours conseil à un professionnel de la santé !

1 vue

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page