top of page
Amour au temps du digital

Des poules chez moi… j'hésite encore, et toi?

Ah… le dilemme ! C’est pourtant tentant à l’heure actuelle de devenir producteur de ce que l’on consomme. Vouloir des poules ne doit pas être un caprice, ce sont des êtres vivants ce qui implique des contraintes et des responsabilités. Même si avoir des œufs frais à domicile est devenu un luxe incontournable et abordable, par les temps qui courent ! Comme pour tout, il y a des avantages et des inconvénients, mais tentons de laisser chacun se faire sa propre opinion.


SE RENSEIGNER

Avant de vous lancer tête baissée, posez des questions aux personnes qui possèdent déjà des poules chez elles pour savoir le temps que cela prend de s’en occuper, le coût que cela peut avoir et surtout, savoir s’ils sont contents de leur décision (tant qu’à faire…) ! Mais ce n’est pas tout. Avoir des poules, c’est aussi une question d’espace (10 m² de parc et +- 1,5 m² de poulailler par cocotte), de voisinage (vont-ils être d’accord sur l’odeur ou les caquètements de vos poulettes ? Possèdent-ils un gros chien qui va stresser vos poules ?) mais aussi de temps (et si vous partez en vacances… qui va s’en occuper ?). Heureusement, il existe une multitude de bonnes raisons pour se lancer dans l’aventure. Pour ça on vous a repris les principaux points à retenir.


AVANTAGES D’AVOIR DES POULES À LA MAISON

Œufs frais : évidemment, à la question « Qu’est-ce qui vous a motivé à avoir des poules ? », la réponse est simple et directe… : avoir des œufs frais de qualité presque tous les jours ! Savoureux et un réel plaisir à cuisiner.

Diminuer l’impact de ses déchets : Un des avantages à avoir des poules à la maison, c’est que vos petites poulettes se feront un plaisir de manger tous vos restes ! Vive les économies de poubelles et fini le gaspillage ! Même si vous possédez un compost à la maison, tout n’est pas bon à y jeter, comme : la viande, la charcuterie ou encore les croutes de fromages. En revanche, vos poules n’en demanderont pas moins ! Omnivore, une seule poule peut ingurgiter jusqu’à 150 kilos de déchets organiques dans l’année, mais veillez tout de même à ne pas leur donner tout et n’importe quoi ! Les pommes de terre crues peuvent être très toxiques pour elles.

Ça détend ! : Certains propriétaires de poules nous avouent que « se poser et regarder comment ces petites bêtes à plumes vivent et se comportent » à un effet apaisant. Et puis la poule c’est un animal attachant, drôle et affectueux que vos petits-enfants passeraient des heures à suivre !

Une aide au potager : si vous les laissez gambader dans le jardin et près du potager, elles se feront un plaisir de vous débarrasser des limaces, des escargots et même de la mousse dans votre jardin !


ASTUCES

  • Enterrez le treillis sur 30 cm de profondeur pour diminuer le risque d’attaque des prédateurs et posez un filet en guise de toit pour éviter que vos poules partent dans les griffes d’un rapace.

  • Vos poulettes n’aiment pas l’eau souillée, n’oubliez pas d’en changer chaque jour.

  • Incitez vos enfants à faire les petites taches comme donner à manger aux poules, c’est une activité riche en apprentissages et ils se sentiront fiers et responsables !

  • En cas de stress, vos poules peuvent rester un moment sans pondre… bichonnez-les et veillez à un bon environnement

  • Faites cohabiter les espèces : Une poule déteste être seule, prenez en donc 2 minimum que vous pouvez faire cohabiter avec une chèvre (fuir les renards) ou un lapin (pour tenir compagnie si vous avez un jardin).

  • Les meilleures poules pondeuses à avoir à la maison sont : la poule Rousse (championne de la ponte +- 300 œufs par an), la poule Noirons (adore les espaces verts), la poule Harco (douce calme et robuste), la Leghorn (a besoin de grands espaces !).

Vous voilà parés à tenter l’expérience ! Alors, vous hésitez encore ?

1 vue

Posts récents

Voir tout
bottom of page