top of page
Amour au temps du digital

De cendrier à cendrillon, il y a la motivation!

« C’est décidé, j’arrête de fumer ! ». Si cette phrase sonne un peu comme une grande résolution, combien de fumeurs l’ont prononcée avant de la faire disparaitre dans un nuage de fumée ? Contrairement à ce que l’on pense, arrêter de fumer n’est pas qu’une question de volonté ! La volonté s’estompe vite alors que la motivation et l’envie se cumulent jusqu’à ce fameux « déclic » qui vous permettra de vous hisser au rang des ex-fumeurs. Arriver à comprendre, changer ses habitudes, être dérangé par son odeur de tabac froid… ça fait toute la différence. Loin de nous l’idée de vous faire de grands discours, mais bien de vous donner quelques astuces, pour contribuer à vous aider ! Allez, zou… prêts à enrayer la machine infernale et à stopper l’effet « cendrier »


ÉPARGNEZ VOTRE VIE ET VOS ÉCONOMIES

« BAM ! D’emblée… ben dis donc elle n’y va pas par 4 chemins ! ». En tant qu’ex-fumeuse, j’aime plutôt aller droit au but et vous faire part de ce qui s’est additionné pour me motiver à arrêter de fumer. Par simple curiosité, avez-vous déjà pris le temps de faire le calcul de ce que pouvait vous infliger 1 paquet de cigarettes par jour ? Concrètement, fumer 1 paquet / jour vous fera perdre 56 jours de votre vie par année (presque 2 mois quoi !) et vous empêchera d’épargner plus de 5.000 € par an ! En voilà une belle motivation non ?


OBSERVEZ POUR COMPRENDRE ET CHANGER

Si les fumeurs ne sont pas tous égaux en matière de dépendance face au tabac, ils ne le sont pas non plus en matière d’habitude. La première chose à comprendre c’est votre comportement. Quand fumez-vous ? Au saut du lit ou en sortie ? Lorsque vous êtes stressées ou que vous papotez ? Ou bien est-ce par mimétisme lorsque vous êtes socialement entourée de fumeur ? Allez zou, je rallume une clope que l’autre n’est pas encore étouffée dans le cendrier ! Pour comprendre, il faut d’abord observer pour envisager de mettre en place d’autres habitudes. Et en matière d’habitude, on dit qu’il faut généralement 21 jours pour en ancrer une nouvelle. Par exemple : Si vous pensez que fumer vous détend, cherchez une autre façon de vous déstresser : se défouler, courir, marcher, chanter, faire du sport… Vous verrez, il y a plein d’autres façons pour évacuer le stress de la journée…


SORTEZ DE VOTRE ZONE DE CONFORT

Les fumeurs ont tous leur petit rituel qu’il convient évidemment de casser pour changer. Si vous avez par exemple l’habitude de fumer dehors et de regarder le paysage, vous rendez l’instant agréable. Pourquoi s’en priver ? Ça ne va pas vous aider à arrêter. Essayez de fumer face à un mur, en ne parlant à personne, vous constaterez très vite que votre cigarette n’a pas la même saveur alors que vous avez simplement changé votre environnement.


OSEZ VOUS DÉGOUTER

Quand on fume depuis longtemps, on ne se rend plus compte du goût réel que peut avoir une cigarette. Au fil du temps, vous brûlez vos sinus et vos papilles… ne vous permettant plus de distinguer les vraies saveurs ou l’importance d’une belle odeur. L’ex-fumeuse que je suis (10 ans déjà) vous le dit : essayer d’ajouter votre mégot dans votre paquet encore « tout beau ». L’odeur du tabac froid et le goût des produits vont s’imprégner dans chaque cigarette vous passant l’envie de vous en griller une ! Si vous n’êtes toujours pas convaincu, alors prenez une grande bouffée de fumée et gardez-la en bouche pendant 20 secondes avant de l’avaler… là c’est sûr, en matière de dégout, ça peut clairement fonctionner !


FAITES-VOUS AIDER

Il existe une multitude de méthodes sur pour arrêter de fumer : tabacologue, patchs, hypnose, fleurs de Bach, homéopathie, plan de 5 jours, acuponcture, ligne Tabacstop (0800 11 100)… Sans oublier le fameux ouvrage d’Allen Carr. Peu importe la méthode que vous allez choisir, l’important est de s’y tenir et d’être bien accompagné. D’ailleurs, se faire accompagner augmenterait vos chances de réussite alors pourquoi s’en priver ? Vous voulez vraiment arrêter de fumer ? La première chose à savoir c’est que si vous le voulez, vous le POUVEZ et que VOUS ALLEZ Y ARRIVER ! Si d’autres ont réussi, pourquoi pas vous ? Si ça ne marche pas du premier coup, n’abandonnez pas, rien qu’après 4 jours d’arrêt, le manque de nicotine s’atténue fortement jusqu’à disparaitre après 6 à 8 semaines… TENEZ BON, chaque jour vous rapproche un peu plus du succès !

1 vue

Posts récents

Voir tout
bottom of page