top of page
Amour au temps du digital

Ces idées reçues que l'on croit sans savoir

Vous avez certainement grandi avec plein d’idées reçues pour lesquelles vous n’avez jamais pris la peine d’entreprendre des recherches qui confirmeraient ou infirmeraient leur véracité… Et pourtant, un grand nombre d’entre elles s’avèrent complètement fausses ! Pourquoi ces idées sont apparues ? Pourquoi y croiton depuis tant d’années et pourquoi n’a-t-on jamais remis en cause tout ce qu’on nous affirme depuis toujours ? Il est grand temps de lever le voile sur ce qui n’est que pure invention !

FAIRE PIPI SUR UNE PIQÛRE DE MÉDUSE

Qui n’a pas déjà entendu cette idée reçue visant à uriner sur la plaie pour soulager la douleur ? Sincèrement, ne prenez pas le risque : non seulement c’est faux, c’est dégueu, ça pue et en prime… ça peut aggraver la situation ! L’urine, l’eau douce, le vinaigre ou l’alcool risquent de faire éclater les nématocystes (petites capsules urticantes) qui n’auraient pas encore relâché leur venin et donc intensifier la douleur ! Rincez d’abord à l’eau de mer et donnez un paracétamol pour contrôler la douleur. Pensez à prendre une bouteille d’eau de mer avant de repartir. À la maison, appliquez une compresse d’eau de mer chaude (entre 42° et 45°) et laissez poser 30 minutes sur la plaie, cela va désactiver les effets du venin et soulager la douleur de manière instantanée, tout en désinfectant !


L’HOMME DESCEND DU SINGE

Dire que nous descendons du singe est faux. En revanche, dire que nous sommes des « cousins éloignés » serait plus juste ! Si l’homme possède des caractères similaires à certaines espèces de primates : narines rapprochées, orbites fermées, coccyx ou encore de l’ADN en commun comme avec le chimpanzé, c’est simplement parce que nous avons un « aïeul » commun, disparu depuis des millions d’années. Le Pierolapithecus catalaunicus (surnommé PAU) serait peut-être bien le dernier ancêtre commun de l’homme et des grands singes ! Il a été découvert en Espagne en 2004 et ses ossements sont datés de plus de 13 millions d’années ! « Pau » serait-il le chainon manquant ? Les scientifiques l’étudient encore aujourd’hui…


LES PNEUS SERVENT DE PARATONNERRE EN VOITURE

Raté ! Vos pneus ne vous sauveront pas ! Si le caoutchouc est un isolant électrique, il est très insuffisant pour vous protéger d’un coup de foudre ! C’est pourquoi : cyclistes, motards ou conducteurs de décapotables courent autant de risques sous l’orage ! Si vous êtes effectivement protégés dans votre voiture lors de gros orages, ce n’est donc pas grâce à vos pneus, mais bien au cadre métallique qui entoure celle-ci ! Telle une cage de «Faraday», l’enceinte métallique conduit la charge électrique de la foudre vers le sol, laissant l’intérieur sans choc. La meilleure façon d’agir ? Arrêtez-vous, éteignez votre moteur, allumez vos 4 feux, et asseyez-vous tranquillement avec vos mains sur vous-même.


LA FOUDRE NE TOMBE JAMAIS 2 FOIS AU MÊME ENDROIT !

À votre avis ? FAUX évidemment ! Dites-vous que si la foudre est tombée quelque part, il y a beaucoup de chance qu’elle retombe au même endroit, parce qu’elle a tendance à réutiliser le même chemin pré-tracé (un peu paresseuse celle-là !) Les endroits en hauteur, comme les montagnes, sont les plus touchés ainsi que tout ce qui forme une pointe susceptible d’attirer la foudre, comme la flèche d’une église ou le sommet d’un arbre. En 10 ans, le Pic du midi de Bigorre a reçu près de 1874 impacts de foudre, la tour de télévision de Berlin 68 impacts et la tour Eiffel, 37 sur la même période ! Quant à l’Empire State Building, il est touché par la foudre environ 100 x par an… C’est dingue, non ? !


NE PAS SE BAIGNER JUSTE APRÈS MANGER !

L’idée part du principe qu’il ne faut pas se baigner après avoir mangé parce que la digestion réchauffe notre corps et provoquerait une hydrocution à notre entrée dans l’eau plus froide… Si cette idée nous vient de nos grands-mères, la vérité est que la température de notre corps en pleine digestion n’augmente pas suffisamment pour entraîner un véritable choc thermique. Et puis la digestion dure trois heures… on verrait notre après-midi s’envoler ! Par contre, grand-mère n’avait pas tout à fait tort sur un point : « après-manger » signifie le début d’après-midi et c’est incontestablement le moment le plus chaud de la journée. C’est là que ça devient dangereux pour tout le monde. Se plonger soudainement dans l’eau froide alors qu’on s’est exposé à la chaleur intense peut provoquer un malaise, voire pire ! Il est donc déconseillé aux enfants en début d’après-midi ! Quoi qu’il en soit, apprenez les bons réflexes : entrer tranquillement dans l’eau, prendre le temps de mouiller la nuque, le front et le ventre avant de s’immerger complètement !


NE PAS RÉVEILLER UN SOMNAMBULE

Faux ! Contrairement aux idées reçues, les spécialistes assurent qu’il vaut mieux les réveiller délicatement ! Désorientés, confus, paniqués ou encore perdus, cet état ne dure qu’un court instant après le réveil, mais cela ne va pas leur causer plus de mal que cela. En revanche, il est important d’adopter un comportement rassurant et de leur parler d’une voix douce et posée pour ne pas les inquiéter. N’oubliez pas qu’il y a quelques secondes à peine, dans leur rêve, ils faisaient tout autre chose et se retrouvent au bord d’une fenêtre la seconde d’après ! Autre solution, vous pouvez aussi les ramener dans leur chambre (parfois ils acceptent de se recoucher) sans être réveillé. Et le lendemain, ils ne se souviendront plus de rien.


AVOIR UNE MÉMOIRE DE POISSON ROUGE

Personnellement, quand j’oublie quelque chose je dis souvent en pensant aux poissons rouges : « Ben voilà, j’ai fait le tour de mon bocal et je ne m’en souviens plus » (j’avoue ça fait rire pas mal). Seulement voilà, comme beaucoup d’entre vous, je les sous-estime ces p’tits poissons. Ils n’ont pas 3 secondes de mémoire comme on pourrait le croire, mais au moins 6 mois de capacité. Bon OK, ça ne vaut pas l’éléphant qui (et là c’est juste) peut se souvenir d’un même individu des années plus tard ! Cependant le poisson est loin d’être con (tout comme le pigeon que l’on croit idiot) : il lui faut moins d’une semaine pour associer un son à l’arrivée de sa nourriture ou de retrouver une cachette en cas de menaces d’un prédateur (comme votre éprouvette par exemple).


LA CITRONNELLE FAIT FUIR LES MOUSTIQUES

Au risque de vous décevoir… c’est faux ! Bien qu’elle possède un léger effet répulsif, la citronnelle n’est pas efficace à 100 % ! Ne comptez donc pas sur les sprays, lotions et autres bougies pour vous protéger des piqûres. En revanche, les produits à base d’huiles essentielles les incommodent bea-coup plus ! Et les moustiques collectionnent bien d’autres fausses idées reçues comme : « Tu as une peau trop sucrée, c’est pour ça qu’ils te piquent » : faux ! Ce n’est pas une histoire de sucre. Ce qui les attire, c’est le CO2 émis par notre respiration et l’acide lactique qui se pose sur notre peau après une séance de sport ! « Éteins les lumières, tu vas les attirer ! » là encore, ça ne diminue pas vos chances de vous faire piquer par un moustique, d’autant que leur vue est très peu performante.

La particularité d’une croyance, c’est qu’elle est validée par sa propre réalité. Si vous ne testez pas, si vous n’en faites pas l’expérience et si vous n’y prêtez pas attention, vous répéterez forcément les mêmes schémas sans plus d’efficacité ! Contrairement à ce fameux « Saint Thomas qui ne croit que ce qu’il voit », beaucoup estiment que si un tas de personnes le dit, « c’est forcément que c’est vrai ». Et pourtant… vous venez de découvrir le contraire.

1 vue

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page